kocoriko-regionsolidaire
Réduction fiscale
Secours Catholique
Opération Solidarité Région
Réduction fiscale
Secours Catholique
Opération Solidarité Région

Le Secours Catholique, depuis plus de 70 ans, agit avec les plus fragiles, éveille à la solidarité et à la fraternité, lutte contre les inégalités. 

Au Secours Catholique-Caritas France, en Auvergne Rhône Alpes, plus de 6 000 bénévoles et près de 80 salariés agissent contre la pauvreté et en faveur de la solidarité dans tous nos départements. Du plus urbain au plus rural, c’est au cœur des territoires que se construit la réponse aux besoins des personnes fragilisées par leurs conditions de vie. Au quotidien avec un grand sens de l’engagement, nos bénévoles tissent des liens de solidarité avec un public souvent invisible.

Le Secours Catholique, ce sont des lieux d’accueil et d’échange ouverts tous les jours, des bagageries, des petits déjeuners organisés chaque matin, des tiers-lieux culturels construits en partenariat, des transports solidaires dans les campagnes, des AMAP solidaires pour partager le meilleur avec chacun, de l’accompagnement scolaire, des cours de Français Langue Etrangère, des maisons des familles, des garages solidaires. 

Le Secours Catholique est une pépinière d’activité, et de créativité où les plus fragiles font entendre leurs voix pour que nous soyons au plus près de leurs besoins et au plus juste dans nos réponses.      

Le Secours Catholique s’attaque à toutes les causes de pauvreté, d’inégalité et d’exclusion. L'association interpelle l’opinion et les pouvoirs publics et propose des solutions dans la durée. L’association place au cœur de son action la participation des personnes accompagnées et le renforcement de la capacité de tous à agir ensemble.

Le Secours Catholique prend en compte la spiritualité de chacun et invite à aller à la rencontre des plus fragiles pour construire avec eux une société juste et fraternelle.

Le virus fait des victimes sans distinction de couleur, de sexe, d'âge ou de position sociale. 

Ceux qui vivent à la rue, dans des hébergements provisoires, de fortune ou sans ressources sont sans solution de protection face à cette pandémie. Les familles les plus démunies doivent faire face à des contraintes financières imprévues. Les conditions de vie sont difficiles pour nous tous mais que dire lorsque votre espace de vie ne fait que quelques mètres carrés et que vous éprouvez l’angoisse du lendemain. 

Pour faire face à l’urgence tout en respectant les contraintes du confinement une première somme de 105.000 euros a été débloquée sur la région qui permettront aux personnes les plus démunies de faire leurs courses, mais il nous faudra tenir dans la durée. 

Chacun d’entre nous a besoin de garder le lien, de pouvoir se tenir informé. Or les moyens de communications manquent à ceux qui doivent acheter des forfaits téléphoniques, des mobiles ou une connexion internet. Plus encore pour les  enfants, scolarisés, qui doivent partager l’équipement familial pour accéder à leurs devoirs 

L’isolement est fort et nos bénévoles restent en lien mais il nous faut pouvoir assurer les moyens techniques de ce lien. Nous ouvrons des lignes d’écoute et nos bénévoles rappellent les personnes que les CCAS nous signalent. Autant de dépenses imprévues. 

Les familles ont besoin d’aide. Nos bénévoles sont là pour les soutenir, enregistrer des histoires pour les plus petits ou aider aux devoirs même s’il serait plus simple que les plus grands fassent la lecture aux plus petits et que chacun ait son matériel pour colorier 

Et que dire de l’après ? Comment sortirons-nous de ce confinement ? Comment allons-nous répondre aux besoins de fraternité, d’accompagnement, de confiance que les plus précaires auront accumulés dans cette période si difficile pour eux ? 

La solidarité s’organise car « chacun chez soi » ne veut pas dire « chacun pour soi » ! 

Nous avons besoin de vos dons pour continuer à agir aujourd’hui et ne pas entamer nos possibilités de demain ! Vous nous permettez de continuer à construire ce lien fraternel qui est notre force, d’accompagner au quotidien les personnes les plus fragilisées par la vie. 

Grâce à vous nous pourrons sur l’ensemble de la région :

  • donner les moyens aux bénévoles de distribuer des chèques services, mais aussi de faire les courses ou de préparer des colis alimentaires.
  • accompagner par un micro-crédit ou une aide financière les personnes fragilisées par le confinement, les pertes de revenus.
  • conforter le lien entre nos bénévoles et les personnes en précarité, rompre l’isolement, par l’achat de cartes et de forfaits téléphoniques, de matériel ou des connexions à Internet.  
  • permettre aux familles de souffler en proposant l’accueil d’enfants et d’adolescents dans des centres d’hébergement, renforcer les actions « Accueil Familial de Vacances » auprès de familles en précarité. 

Et peut-être plus localement :

  • Mettre en place un numéro en Isère pour les personnes isolées. Des bénévoles se relaieront pour répondre et écouter. 
  • Développer une distribution alimentaire à Pont d’Ain, faute de supermarchés acceptant les chèques vacances en proximité. 
  • Contribuer à l’achat de livres pour les familles accueillies à la maison des familles de Vaux en Velin. 
  • Financer l’achat d’ordinateurs, d’imprimantes, d’abonnements Internet pour des jeunes scolarisés qui décrochent, faute d’avoir accès à leurs professeurs et aux ressources en ligne dans le Rhône. 
  • Donner un avenir au projet culturel « Dis moi… » de la Haute Loire  qui réunit 140 participants, 15 artistes, dans une vraie dynamique  partenariale qui donne confiance à tous ceux qui sont abimés par leurs conditions de vie.    

Facebook     Twitter

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Nathalie Canard Béchade

C'est possible, et le temps file, aujourd'hui le 15 avril, il reste 8 jours de "campagne".
Merci pour votre intérêt et à très bientôt sur la plate-forme pour coopérer à nos actions en Auvergne Rhône-Alpes par votre don.

Envoyé il y a 6 mois
Jean-françois Darricau.

J'aimerais bien participer mais cela ne semble pas possible ?

Envoyé il y a 6 mois

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

777 Children
777 Children

2500 €

anonymous
Anonyme

Isabelle Delachenal.
Isabelle Delachenal.

150 €

Alain Cornillon.
Alain Cornillon.

500 €

B. Serpolay.
B. Serpolay.

100 €

anonymous
Anonyme

C D.
C D.

25 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Claire Rollet.
Claire Rollet.

200 €

Marie-christine Duffait.
Marie-christine Duffait.

330 €

anonymous
Anonyme

Christiane Allain.
Christiane Allain.

50 €

Christelle Grivot.
Christelle Grivot.

200 €

anonymous
Anonyme

Bassens
Nathalie Canard Béchade
Secours Catholique

Le Secours Catholique-Caritas France est une association loi 1901 à but non lucratif, reconnue d'utilité publique depuis 1962. Service de l'Église Catholique, elle fonde son action sur l'Évangile et la doctrine sociale de l'Église.

En France, le Secours Catholique couvre l’ensemble du territoire, grâce à ses 3700 équipes locales réparties en 75 bureaux locaux appelés "délégation".

À l’international, l’association est membre de la confédération Caritas Internationalis présente partout dans le monde à travers ses 165 Caritas membres. Le Secours Catholique-Caritas France développe ses actions à l’étranger en lien étroit avec ces Caritas nationales.

Objectif
58
Terminé
3 395 000%
Nathalie Canard Béchade
Secours Catholique

Le Secours Catholique-Caritas France est une association loi 1901 à but non lucratif, reconnue d'utilité publique depuis 1962. Service de l'Église Catholique, elle fonde son action sur l'Évangile et la doctrine sociale de l'Église.

En France, le Secours Catholique couvre l’ensemble du territoire, grâce à ses 3700 équipes locales réparties en 75 bureaux locaux appelés "délégation".

À l’international, l’association est membre de la confédération Caritas Internationalis présente partout dans le monde à travers ses 165 Caritas membres. Le Secours Catholique-Caritas France développe ses actions à l’étranger en lien étroit avec ces Caritas nationales.

Bassens

Contreparties

5 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 1,25 € après déduction fiscale.

2
15 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 3,75 € après déduction fiscale.

1
25 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 6,25 € après déduction fiscale.

4
50 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 12,5 € après déduction fiscale.

8
80 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 20 € après déduction fiscale.

2
100 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 25 € après déduction fiscale.

13
150 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 37,5 € après déduction fiscale.

3
200 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 50 € après déduction fiscale.

6
300 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 75 € après déduction fiscale.

3
500 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 125 € après déduction fiscale.

4
1 000 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552 €, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 290,32 € après déduction fiscale.

3
58 Soutiens
16 975 €
Région Auvergne Rhône Alpes
Abondé par
+ 16 975 €
33 950 €
sur un objectif de
1 €
3 395 000%

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies